Amman s’engage pour une gestion durable de l’eau

Station de traitement des eaux usées d’As-Samra

© SUEZ/ADAM’S Production Studio

Avec 157m3 d’eau par an et par habitant, la Jordanie est le 4ème pays le plus pauvre en eau du monde. Focus sur la station de traitement des eaux usées d’As Samra, un élément clef de la stratégie mise en œuvre par les autorités jordaniennes pour préserver la ressource en eau.

La station de traitement des eaux usées d'As-Samra (1) située en Jordanie est un élément clé de la stratégie adoptée par les autorités nationales pour protéger les ressources en eau du pays. La Jordanie est le quatrième pays le plus aride du monde et est confrontée à un stress hydrique croissant. L'usine, construite et exploitée par SUEZ, traite plus de 70% des eaux usées traitées dans le pays et couvre 10% des besoins en eau de l'agriculture.

L'usine est presque autosuffisante en énergie, grâce aux turbines hydrauliques installées en amont (2) et en aval (4) de l'installation, et aux co-générateurs (3), alimentés par le biogaz produit par la digestion des boues. L'usine produit près de 80 % de l'électricité nécessaire aux procédés de traitement, tandis que les 20 % restants proviennent du réseau national.

Station de traitement d'As-Samra  © GoogleTMearth

Cet article a été publié dans le quatrième numéro de l'open_resource magazine: 'L'ère de l'économie circulaire"

Commentaires:

Un commentaire est obligatoire