ChimECO : la nature au service de la dépollution

Lauréat
Challenge: 4ème édition de l’appel à projets Agir pour la Ressource en Eau
Lauréat(s): Laboratoire ChimECO
laboratoire

Le projet repose sur le développement d’un procédé écologique de traitement d’effluents industriels à l’aide d’un filtre végétal.

Les éléments métalliques polluants traités à la source

En partenariat avec la Fondation Klorane, le laboratoire ChimEco développe un filtre végétal capable de dépolluer à la source les eaux contaminées par les éléments métalliques à l’aide d’une technologie écologique et  bio-inspirée. L’objectif est d’assurer la préservation et la restauration de la qualité des systèmes aquatiques soumis aux aléas climatiques, par des solutions naturelles et efficaces.

Autorisez les cookies pour accéder à cette vidéo.Autoriser

La valorisation des éléments métalliques, un exemple d’économie circulaire

Le projet du Laboratoire ChimEco a séduit le jury par sa dimension très innovante, et son inscription dans une démarche d’économie circulaire et d’utilisation de la nature dans le traitement des pollutions liées aux activités humaines (mines, carrières).

Equipe Lauréate

Le laboratoire de Chimie Bio-inspirée et Innovations écologiques, dit ChimEco, est une unité mixte de recherche qui associe le CNRS et l’Université de Montpellier. Ses activités reposent sur une combinaison inhabituelle de phytotechnologies adaptées à la dépollution, la réhabilitation écologique de sites dégradés (sols et eau) et la valorisation de ces procédés par une chimie durable innovante et bio-inspirée, l’écocatalyse. Les résultats obtenus doivent contribuer au développement des priorités scientifiques, économiques, et environnementales actuelles d’innovations écologiques.

 

Commentaires:

Un commentaire est obligatoire