Renforcer l’accès à l’eau potable par la collecte d’eau de brouillard

Lauréat
Challenge: 6ème édition du Prix SUEZ-Institut de France
Lauréat(s): Association Dar Si Hmad

Lauréat du Prix SUEZ Institut de France dans la catégorie Accès aux Services Essentiels, le projet proposé par l’association Dar Si Hmad vise à approvisionner en eau potable les hameaux arides du sud-ouest marocain grâce à la collecte d’eau de brouillard.

Un projet unique en Afrique du Nord

Le projet s’appuie sur la nouvelle technologie de CloudFishers© (filets « attrape-nuages ») qui collecte l’eau de brouillard, la stocke puis la filtre afin d’approvisionner des hameaux arides du sud-ouest marocain. Installés sur le sommet du mont Boutmezguida, le plus haut dans la région de l’Anti-Atlas au Maroc, les filets permettent de collecter plus de 20 litres/jour/m2 . L’eau ainsi recueillie est ensuite mélangée avec de l’eau de forage puis acheminée dans les villages voisins grâce à un réseau d’adduction. 
En 2018, 14 villages sont ainsi desservis, soit environ 660 résidents permanents, auxquels s’ajoutent près de 600 personnes en situation de « transhumance » qui reviennent pour les saisons de récolte. 

Un impact social et environnemental

Au-delà de son aspect novateur en termes de technologie, le projet couvre aussi des enjeux sociaux et environnementaux. Les femmes, qui sont traditionnellement en charge de puiser l’eau pour tous les usages, gagnent ainsi jusque 3,5 heures de travail par jour. En diminuant la pression des communautés locales sur leurs ressources hydriques, la collecte d’eau de brouillard favorise également le reboisement des sols.

Equipe lauréate

Dar Si Hmad, créée en 2010, est une organisation non-gouvernementale à but non lucratif marocaine, dont les missions sont tournées autour de l’éducation, l’intégration et l’utilisation d’ingéniosité technologique. Sa vision : promouvoir la culture locale dans des communautés à faible revenus du sud-ouest du Maroc, et créer des initiatives durables afin de les aider à apprendre et prospérer.

Commentaires:

Un commentaire est obligatoire