ReFISH, êtes-vous prêts à transformer les ports en nurseries pour poissons ?

© Jérôme Meyer-Bisch

La présence d’une biodiversité marine riche contribue à l’approvisionnement et à la régulation des services écosystémiques, à l’attractivité des littoraux et à la qualité de vie des habitants. Mais aujourd’hui, le développement économique des grandes métropoles côtières ainsi que des activités touristiques et industrialo-portuaires peuvent nuire à certains écosystèmes, tels les herbiers marins, qui jouent le rôle de nurserie pour poissons.

Le projet ReFISH, conduit par SUEZ, vise à restaurer cette biodiversité dégradée par les activités humaines. Dans le port de Bormes-les-Mimosas (Var) ont ainsi été installés des habitats artificiels éco-inspirés (1) offrant au développement des juvéniles de poissons des conditions similaires à celles des habitats naturels. Ces refuges sont inspirés des herbiers marins (2), connus pour être à la base de la richesse écologique des petits fonds marins. Ils sont fabriqués à partir d’un polymère biosourcé entièrement recyclable et conçus pour être durables, sans aucun entretien.

 

Rapidement colonisés par la faune et la flore, les modules ReFISH recréent un milieu de vie riche et complexe. Deux ans après leur installation, des scientifiques ont notamment constaté la présence de trois à huit fois plus de juvéniles de poissons dans les zones équipées. C’est non seulement un indicateur de la bonne qualité des eaux du port mais aussi l’opportunité, pour tous les citoyens, d’être sensibilisés à leur environnement et de prendre part à la régénération du littoral.

 

Cet article a été publié dans le sixième numéro d’open_resource magazine : « Vers un futur bio-inspiré »

Commentaires:

Un commentaire est obligatoire