Restaurer l'écosystème forestier en Nouvelle-Calédonie

Lauréat
Challenge: 4ème édition de l’appel à projets Agir pour la Ressource en Eau
Lauréat(s): L’Institut de Recherche pour le Développement de Nouméa, le bureau d’études ONF International et l’association Cèmi Acuut A Mulip

Ce projet vise à restaurer la forêt du bassin de captage d’eau potable de Haccinem, au nord de la Nouvelle-Calédonie, en vue de prévenir l’impact événements climatiques extrêmes.

L’écosystème forestier, garant de la résilience face aux évènements climatiques extrêmes

Le projet de ces trois acteurs consiste à restaurer de façon participative la forêt du bassin de captage d’eau potable de Haccinem, commune de Tuo Cèmuhî (Touho), en vue de prévenir l’impact d'événements climatiques extrêmes.La forêt dense humide joue un rôle de tampon pour assurer la production d’une eau potable de qualité face aux événements climatiques extrêmes (cyclones et sécheresses). L’état de la forêt étant mis à mal (feu et espèces exotiques envahissantes), le projet s’appuie sur des communautés locales mélanésiennes pour la restaurer et mesurer l’impact des actions face à ce type d'événements.

Garantir l’alimentation en eau par la reforestation participative

Le projet permet de mettre en évidence et quantifier par des mesures hydro-sédimentaires le rôle des forêts dans le cycle de l'eau en vue d’améliorer la gestion de l’eau et rendre résiliente l’alimentation en eau potable. Face aux évènements climatiques extrêmes, le bassin de captage d’eau potable de Haccinem à Touho est protégé par la restauration de la forêt.

Equipe Lauréate

L’Institut de recherche pour le développement (IRD) est un organisme français de recherche qui centre ses recherches, depuis plus de 65 ans, sur les relations entre l’homme et son environnement. Les sujets de recherche de l’IRD Nouméa ciblent particulièrement les thématiques liées à l'insularité face aux changements globaux, comme le changement climatique. ONF International est un bureau de conseil et d'expertise en environnement spécialisé dans la gestion durable des écosystèmes (notamment forestiers) et la lutte contre l'effet de serre. Créé en 1997, dans la continuité du département international de l'Office national des forêts (ONF), ONFI a pour objet de valoriser les savoir-faire de l'ONF hors de France.L’association calédonienne Cèmi Acuut A Mulip assure un rôle de protection et conservation des forêts en développant des pépinières pour reboiser les zones dégradées et sensibilisant les populations pour lutter contre les feux incontrôlés. 

Commentaires:

Un commentaire est obligatoire