SUEZ x NESPRESSO, êtes-vous prêts à valoriser vos capsules de café à usage unique ?

© Thomas Vieille

L’aluminium est entièrement recyclable. Pourtant, jusqu’à récemment ce matériau très prisé des industriels et des consommateurs n’était que trop peu valorisé, surtout pour ce qui est des petits emballages, perdus dans les refus de tri. Avec des capsules en aluminium représentant près de 20 % de son empreinte carbone, la marque Nespresso est concernée et engagée depuis 2009 pour une meilleure recyclabilité des petits déchets métalliques, pour partie en aluminium. Voilà pourquoi elle a développé sa propre filière de collecte et de valorisation de ses capsules.

 

Cette filière est notamment opérationnelle au Maroc, pays où la demande de traitement et de valorisation des déchets augmente. Nespresso y a fait appel à l’expertise de SUEZ en la matière pour offrir une seconde vie à ses capsules de café.

 

Afin de simplifier la collecte et inciter au recyclage, Nespresso a mis à la disposition de ses clients (cafés, hôtels, restaurants, membres du club Nespresso) des sacs en plastique recyclé dans lesquels ils peuvent déposer jusqu’à 200 capsules usagées (1). Ces sacs sont ensuite collectés et acheminés vers la plateforme de recyclage et de valorisation des déchets de SUEZ située à Bouskoura, au sud de Casablanca. Le marc de café y est séparé de la capsule en aluminium (2) puis remis à l’association Terre et Humanisme, promouvant l’agroécologie et la préservation des ressources locales, qui le transforme en compost et en fertilisants (3). L’aluminium est lui aussi valorisé par le biais des filières traditionnelles. Ce dernier peut être transformé en un nouveau matériau intervenant dans la fabrication de canettes de soda, de vélos ou encore de réfrigérateurs (4).

 

Dans le monde, quarante-quatre autres pays ont mis en place des systèmes similaires de recyclage des capsules Nespresso. En France, ce sont plus de 25 000 tonnes de capsules qui ont été recyclées depuis 2009. Une tendance appelée à s’étendre grâce à la multiplication de nouveaux mécanismes facilitant le recyclage.

 

Cet article a été publié dans le septième numéro  d'open_resource magazine : "Alimentation durable, planète durable"

Commentaires:

Un commentaire est obligatoire